Votre capsule historique hebdomadaire : l’histoire de Holt Renfrew !

Dans la lignée de la thématique du mois sur l’histoire de la mode, nous abordons aujourd’hui l’histoire d’un magasin phare de la ville de Québec qui a rayonné dans le monde comme à Sillery : Holt Renfrew.

Figure 1. Le magasin Holt Renfrew, qui est né à Québec, a déjà eu pignon sur la rue Buade dans le Vieux-Québec. Université Laval.

L’entreprise est fondée en 1837 par William S. Henderson, un commerçant d’origine irlandaise. Elle s’appelle alors William Ashton & Co et le magasin est situé au coin des rues De Buade et du Trésor. Le magasin déménage quelques fois de local jusqu’en 1847, où il s’installera au 35 rue de Buade et y demeurera pour plus de cent ans. Alors que l’entreprise a modestement commencé par la vente de couvre-chefs que William Henderson avait apportée avec lui depuis l’autre côté de l’Atlantique, elle se positionne en chef de file durant la deuxième moitié du 19e siècle comme commerçant de fourrures et autres produits luxueux. Le magasin se fait connaître pour sa marchandise de toute première qualité. Il devient la plus importante compagnie qui s’occupe du commerce et de la transformation des fourrures sur le continent nord-américain. En plus d’être reconnu à Londres et Paris, le magasin sera choisi comme fournisseur des fourrures à Sa Majesté la reine Victoria. 

Figure 2. Holt, Renfrew & Co. Limited display, Franco-British Exhibition, London, England, 1908. Valentine’s Series.

C’est au début du 20e siècle que le magasin prend le nom qu’on lui connaît aujourd’hui, soit Holt Renfrew & Co. Limited. Le commerce des fourrures de Holt Renfrew est bien entendu intimement lié à la Nation huronne-wendat puisque le commerce de la fourrure est une de leur activité commerciale d’importance et elle s’effectue exclusivement avec Holt Renfrew. Cette relation entre la nation et l’entreprise a même été approfondie dans un article de la Charcotte, revue bisannuelle de la Société d’histoire de Sillery, durant l’été 2016. En effet, nous y apprenons que Joseph Bastien, grand-père de madame Madeleine Bastien, a commencé à y travailler en 1901 et qu’il en sera le gérant de 1922 à 1945. D’abord débuté en 1889 avec l’ouverture d’un magasin à Toronto, Holt Renfrew est aussi marqué, durant la première moitié du 20e siècle, par son expansion à travers le Canada. S’ajoutent les magasins de Montréal et Winnipeg en 1910 et d’Ottawa en 1945. Au-delà de la fourrure, l’entreprise diversifie son offre et distribue les produits des plus grandes maisons de haute couture européenne, dont Christian Dior à partir de 1947.

L’expansion de Holt Renfrew se poursuit dans la deuxième moitié du 20e siècle avec l’ouverture de magasin à Edmonton en 1950, Calgary et London en 1953, au Yorkdale Shopping Center de Toronto en 1964, à Place Sainte-Foy de Québec en 1965 et Vancouver en 1975. Ses relations avec les créateurs européens se maintiennent comme on le voit avec la signature d’un accord avec Yves St-Laurent en 1962.

Même si Holt Renfrew soulignait, en septembre 2012, ses 175 ans en affaires et de présence dans la ville de Québec, l’entreprise fermera sa dernière succursale à Québec située à Place Sainte-Foy en 2014. Selon leur analyse stratégique et un contexte marqué par la prise d’ampleur du commerce en ligne, l’entreprise a choisi de « se concentrer exclusivement sur les marchés phares de l’Ouest canadien, des régions de Toronto et de Montréal » en misant sur moins de magasins mais de plus grandes surfaces. Un article de la journaliste Alexandra Perron publié dans le Soleil le 28 août 2014 rapporte que, parmi les employés mis à pied, certaines vendeuses y travaillaient depuis 30 ans. Elles y servaient et conseillaient de fidèles clientes depuis longtemps et c’est une petite partie de l’écosystème de Sillery qui est disparu avec la fermeture du magasin. Mais pour ma part, je n’ai pas oublié les sacs de papier couleur magenta bien plié qu’on avait rangé dans l’armoire à sac chez mes parents et qu’on réutilisait à l’occasion!

-Emma Babineau, Société d’histoire de Sillery

Figure 3. Sacs Holt Renfrew

Pour lire toutes nos capsules historiques, cliquez ici

Brève bibliographie 

BASTIEN, Madeleine, « Un Huron exceptionnel : Jos Bastien et Holt, Renfrew & Co., Limited », La Charcotte, volume 30, numéro 2, été 2016, Ville de Québec.

PERRON Alexandra, « Holt Renfrew fermera son magasin de Québec », Le Soleil, 28 août 2014. https://www.lesoleil.com/2014/08/28/holt-renfrew-fermera-son-magasin-de-quebec-c0992832939d83cd7a8c680f0b82c510, consulté en novembre 2021.

« Holt Renfrew ferme ses succursales de Québec et d’Ottawa », Radio-Canada, 28 août 2014. https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/682107/holt-renfrew-magasin-fermeture, consulté en novembre 2021.

https://en.wikipedia.org/wiki/Holt_Renfrew, consulté en novembre 2021.