Votre capsule historique hebdomadaire : L’Inauguration Day  !

Cette année, l’assermentation de Joe Biden a lieu le 20 janvier, date prévue par le 20e amendement de la Constitution américaine. Pourtant, cette cérémonie emblématique avait autrefois lieu au mois de mars. Comment expliquer ce changement?
L’Inauguration Day, comme on l’appelle aux États-Unis, avait lieu le 4 mars. Cette date avait pour but de rappeler l’entrée en vigueur de la Constitution de 1789. Sur le plan pratique, cette longue période de transition offrait plus de temps au président élu pour constituer son gouvernement, puisque, il faut le rappeler, les moyens de communication étaient alors bien différents!
En 1933, la date pour la cérémonie d’assermentation des présidents des États-Unis est devancée au 20 janvier. Cette décision est prise à la suite des effets de la Grande Dépression et de la nécessité de parvenir à une transition plus rapide entre deux présidents. C’est toutefois en 1937 que cette modification est mise en application pour la première fois. La même année, Franklin D. Roosevelt devient le premier président assermenté sur les marches du Capitole, à Washington.
Depuis, cette tradition est maintenue par chaque président désigné. Trois ont fait figure d’exception : Dwight D. Eisenhower en 1957, Ronald Reagan en 1985 et Barack Obama en 2013. Ces derniers ont en effet été intronisés un 21 janvier. Habituellement, le mandat d’un nouveau président élu commence à midi le 20 janvier et se termine quatre ans plus tard à 11h59.

Évènements à venir