*Gratuit pour les membres

Conférencier : Raymonde Beaudoin

Les chantiers occupent une place importante dans l’histoire du Québec. Les forestières ont hissé les forêts au rang de grandes richesses naturelles du Québec. Dans les années 1940, ils étaient 30 000 bûcherons à monter au bois chaque automne. Qui étaient-ils vraiment ? Qui étaient ces femmes qui les ont suivis ? Avec leurs mots et à travers leur quotidien, Raymonde Beaudoin raconte la construction des camps, la nourriture, le bûchage, l’étampage, le charroyage et la drave. Comment se passait le temps des Fêtes ? Quel sort réservait-on aux chevaux ? Pendant les soirées, les contes et les complaintes sont les témoins, à leur manière, des événements de cette époque. Plusieurs y découvriront un oncle, un voisin, un père ou un grand-père. D’autres, la soif de vivre et la fierté de toute une génération de travailleurs.  

Lire la suite